AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashleigh Carpenter

avatar

Nombre de messages : 194
In Your Heart ? : Nada.
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?: no one.
Profession: Plombier.
Répertoire:

MessageSujet: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Dim 24 Mai - 19:04


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com



    Ashleigh, tequila à la main, discutait avec le barman. Ils n'avaient rien à se dire tous les deux, mais ils se parlaient . Parce que la soirée était calme et que les gens ne tarderaient pas à arriver. Mais il fallait parfois tuer le temps. Il était un peu morose ces jours-ci. Et les questionnements qu'on lui faisait à propos de ce qui n'allait pas lui faisaient toujours penser à cette même personne. Des courbes magnifiques, un regard qui tue, tout chez elle le tuait en fait. Son attitude, le fait qu'elle semblait s'être résolue à rater sa vie avec la vie de fille que l'on traînait comme un trophée. Pour la première fois de sa vie, il avait envie de vraiment étriper le premier type qui lui ferait du mal. Pour la première fois, aussi, il avait envie d'être le seul mec à la surveiller, à la voir se réveiller dans son lit le soir. Ouais. Il était amoureux, seulement ça il ne se risquerait certainement pas à l'avouer. Il n'irait certainement pas lui dire ça. C'était stupide. Mais pourtant, il avait cette impression que cette fille, elle était pour lui. Ils avaient le même prénom, elle n'était pas comme les autres, et il était persuadé que tout autour d'elle, il y avait cette mention ' fille de rêve pour Ashleigh Carpenter' . Vous savez, écrit à l'encre indélibile? Bah c'est ainsi qu'il la sentait venir. Ashleigh. Il était vraiment tombé sur le plus heureux des hasards. Une fille qui portait son prénom. Bien sûr, c'était juste un prénom, mais lui, il y voyait un truc magique, une symbolique. Il vida son shooter, en commandant un nouveau et le barman lui fit réaliser qu'une fille vraiment canon venait d'entrer.

    Il se retourna. Vous savez l'effet que vous ressentez dans votre estomac quand vous voyez un truc vraiment désagréable? Bah c'était ça. Ashleigh, SA Ashleigh, venait d'entrer. Avec un type en toxedo. Il venait foutre quoi dans un bar populaire avec un toxedo? Il bouillonnait de colère et saisit sa tequila, le vidant une nouvelle fois d'un trait. Il commençait à être plutôt réchauffé, mais là n'était pas la question. On ne s'approchait pas d'elle. Particulièrement lorsqu'il savait très bien comment la soirée de la jeune femme se terminerait. Bien sûr, ça lui permettait sans doute de payer son loyer, mais pour Ash, c'était inimaginable de voir la fille qui lui était psychologiquement destinée se taper des vieillards en costard. Il se leva de son siège, se dirigeant vers la petite table près des salles de bain. Là où ils s'étaient installés. Il avait envie de le démembrer, ce crétin. Posant sa main sur l'épaule d'Ashleigh, il jeta un regard à l'homme devant elle, avant de lui murmurer. « Je vous l'emprunte. » Il attira la jeune femme avec lui, à l'extérieur sur la terrasse. Face à elle, il lui jeta un regard autoritaire.

    « Tu joues à quoi, Ashleigh? Parce que je voudrais bien comprendre, mais c'est pathétique. Bon sang, tu pouvais pas être vendeuse, un truc plus normal? Parce que escorter des vieux dégueulasses... Je t'estimais franchement plus que ça. » Il releva une des bretelles de la robe de la jeune femme, qui lui donnait un air indécent, et s'alluma une cigarette. « T'en veux une? » Il lui tendit le paquet. Une ou le paquet entier, il s'en fichait bien au fond. Elle lui aurait demandé son porte-feuille et il aurait dit oui sans ronchonner. En fait il y avait pas beaucoup de trucs qu'il lui aurait pas donné. Il soupira, prenant une longue latte, et se gratta la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh L. Donovan

avatar

Nombre de messages : 51
In Your Heart ? : No one.
Date d'inscription : 24/05/2009

About You ~
In your heart ?: No one.
Profession: Danseuse et Escort Girl
Répertoire:

MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Lun 25 Mai - 9:42

    5 heures du matin. un courant d'air frais réveilla Ashleigh. en fait, plutôt un courant d'air froid. un de ses trucs qui vous fait vous réveillez en sursaut. elle ouvrit les yeux, difficilement. puis, après avoir passé une main dans ses longs cheveux noirs de jais, Ash essaya de deviner ou elle était. c'était pas si dur que ça ... rideaux blancs jaunis par le temps, draps miteux et odeur de vomi. le mec allongé à coté d'elle ronflait encore profondément, alors elle se dépêcha de s'habiller, prendre les billets posés sur la table de chevet et dégager de ce motel pourri. il faisait très noir, elle ne savait pas ou aller. pendant 15 bonnes minutes, elle marcha, sans but précis. chaque matin, c'est la même chose. chaque matin, elle se dit que c'est la dernière fois qu'elle fait un truc pareil. qu'elle trouvera un autre moyen de trouver de l'argent. d'ailleurs, elle n'est pas la seul à penser ça. il y a ce mec, là. qui à le même prénom qu'elle. il vient souvent la voir, lui parler au bar. chaque fois, c'est la même chose « pourquoi tu fais ce job ?» « tu mérites mieux que ça » et d'autres conneries. chaque fois, elle lui ressort la même réponse «j'ai pas le choix». et le pire, c'est que c'est vrai. si un jour elle gagnait 1o ooo au loto, bien sur qu'elle arrêtait ce boulot de merde. il croyait quoi, que c'était un plaisir ? bien sur que non. mais le fait de le voir se préoccuper d'elle comme ça, sa lui fait un peu plaisir, au fond. c'est un des rares moment ou elle compte pour quelqu'un. elle l'apprécie. beaucoup. mais sa, jamais elle ne lui dira. elle a assez de problèmes comme ça.

    Après avoir pris une bonne douche, Ashleigh s’allongea sur le matelas tout dur qui lui servait de lit. Pas très confortable, mais sa fait l’affaire. La jolie brune resta allongée pendant des heures, à penser. A lui. Elle ne savait pas comment se comporter avec cet homme. C’était d’ailleurs un des rares. Lorsque son cœur voulait lui dire « t’a raison, aide moi à m’en sortir » sa bouche lui disait « va te faire foutre et laisse moi bosser ». il était adorablement possessif, mais sa le rendait encore plus attirant. A chaque fois qu’elle le croisait au bar, elle avait envie d’aller lui parler, d’aller se confier, de l'embrasser.

    D’ailleurs, son envie devint encore plus fort ce soir, lorsqu’il vint lui parler sur la terrasse. Comme d’habitude, il lui sortit son sermon, et elle l’écouta. Sans rien dire, cette fois. Elle l’observa s’énerver contre elle, ou plutôt contre ce qu’elle faisait d’elle – même. « Merci » dit elle en se servant une clope dans son paquet. Elle aurait bien voulu lui répondre que, comme d’habitude, elle devait bien payer ses factures, que comme d’habitude, elle n’avait pas trouver mieux … mais il se serait encore plus énerver. A la place, elle le regarda. Puis elle se mit à rire. Putain, sa faisait du bien. Ce soir, elle avait envie de faire des folies, de s'amuser comme jamais. Elle avait envie de s’enfuir avec lui. De rouler durant des kilomètres. D’être avec lui. C’est tout.
    Mais au fond, elle sait très bien que sa n'arrivera pas. Elle n'est pas le genre de fille qu'on aime. Elle est simplement le genre de fille qu'on aime baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh Carpenter

avatar

Nombre de messages : 194
In Your Heart ? : Nada.
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?: no one.
Profession: Plombier.
Répertoire:

MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Lun 25 Mai - 22:58

    Elle le remerciait, il prenait cet air indifférent comme si c'était tout à fait normal. Ne voulant pas démontrer qu'au fond il lui aurait donné bien plus que cette foutue cigarette s'il en avait eu le courage. Il la regarda de la tête au pied, discrètement. Elle était attirante, mais ses vêtements ne donnaient l'occasion que de dire que ça d'elle. Ashleigh aurait pu être une fille vraiment belle, s'il n'y avait pas eu ce statut de fille qu'on devait payer. Il plissa les yeux et soupira, découragé, avant de se gratter la tête. Il regarda à l'intérieur du bar. L'homme avec qui elle était parlait au téléphone. C'était le moment, il fallait la tenir occuper. L'obliger à rester avec lui. Il ne voulait pas la voir rentrer avec ce vieillard. Il eut soudainement une idée, mais se demanda si c'était une bonne chose. Après tout, elle risquerait d'être choquée, ou peut-être de s'imaginer des choses. Mais au fond, si elle s'imaginait des choses, ce serait peut-être mieux pour eux deux. Lui parce qu'il aurait la conscience tranquille, elle parce que pour une fois un type s'occuperait bien d'elle. Parce qu'il voulait être ce type qui s'occuperait bien d'elle. Seulement il avait peur de savoir s'y prendre. Après un certain moment il sortit son porte-feuille de ses poches. Il l'attira avec lui à l'intérieur du bar, l'entraînant vers le vieux. À la table, il la garda près de lui, lui faisant signe de rester debout alors qu'il s'adressait à l'homme sur un ton plutôt convainquant. Il râcla sa gorge et se gratta la nuque, avant de lui demander, avec ce cran qui était tellement typique chez lui :

    « Combien vous avez payé? » Il attendit que l'homme lui nomme le montant. Aïe. Juste ça? Il fronça les sourcils. Elle était exploitée en plus de se rabaisser. Cherchant ce qu'il avait sur lui comme argent comptant, il était soudainement bien heureux de demander à se faire payer en liquide. Tendant le double de l'argent demandé à l'homme, il laissa celui-ci protester alors qu'il entraînait à nouveau Ashleigh dehors. Il la regardait à présent avec un sourire, sachant qu'elle devait le détester à l'heure actuelle. Tendant une somme identique à la jeune femme, il réalisait qu'il claquait énormément d'argent pour elle mais il s'en foutait. Il ne comptait pas la voir se rabaisser encore une fois. Pas ce soir. Il payerait plein prix, mais il ne voulait pas la voir terminer avec la nuit avec un pervers. Et même si elle ne le saurait sans doute jamais, il voulait être le seul à pouvoir s'afficher en sa compagnie.

    « Tu m'excuseras, Ashleigh, je ne suis pas désolé de toute façon. De toute manière, t'as ton fric, il a le sien. Garde mon argent. J'avais pas envie ce soir de te voir terminer dans le lit d'un de ces sales types. » Il avait une pointe de rage empreinte dans sa voir. Il était honnête, à moitié. S'il aurait vraiment été honnête, il lui aurait dit qu'il aurait aimé être à la place de ces hommes. Qu'en fait, elle n'avait plus à faire ce job merdique, il l'aiderait à joindre les bouts. Qu'elle n'aurait plus à rentrer à son appartement miteux si elle le voulait, parce qu'elle avait une place chez lui. Et si elle voulait, il lui aurait trouvé un lit. Ou il lui aurait laissé le sien, pourquoi pas. Il s'en balançait. Tout ce qu'il aurait voulu, c'était qu'elle soit loin de toutes ces conneries. « Fais pas la gueule. Je voulais juste que... Enfin, laisse tomber. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh L. Donovan

avatar

Nombre de messages : 51
In Your Heart ? : No one.
Date d'inscription : 24/05/2009

About You ~
In your heart ?: No one.
Profession: Danseuse et Escort Girl
Répertoire:

MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Mar 26 Mai - 13:55

    Ils fumèrent en silence. Ashleigh profita de ce moment paisible pour ne penser à rien. Elle regarda au dehors, les lumières de la ville. C’était magnifique. D’ailleurs, c’est la première fois qu’elle s’en rendait compte. La pluparts du temps, on ne remarque pas que les choses sublimes son juste devant nos yeux … mais elle sortie rapidement de sa rêverie lorsque Ashleigh l’entraina à l’intérieur du bar. Elle ne se doutait pas du tout de ce qu’il allait faire. Mais lorsqu’elle le vit sortir son portefeuille, elle fut très surprise. Ne sachant pas quoi dire, elle attendit qu’il ai finit et ils ressortirent sur la terrasse du bar.

    « t’avais pas à faire ça pour moi … » commença – t –elle en regardant l’argent qu’il lui tendit. Elle le repoussa et continua à s’énerver contre lui. « Pourquoi ? Je veux juste savoir … pourquoi tu t’occupes de moi comme ça ? Je …. Je comprend pas. Vraiment pas. » mais sa colère cachait un tout autre sentiment : au fond, elle était terriblement heureuse en ce moment. De voir qu’il tenait à elle. Qu’il était prêt à payer pour ne pas la voir perdre le peu de dignité qu’il lui restait. Mais elle avait envie de savoir la raison. La vraie. Pas seulement parce que c’est dégradant de faire ce boulot. Des filles comme elle, il y en avait plein. Plein qu’il pourrait aider. Mais pourquoi elle ? qu’avait – elle de plus ? elle n’avait envie que d ’une seule chose en ce moment, c’était d’une réponse. Car le voir dépenser tout cet argent rien que pour elle, sa la mettait mal à l’aise.

    Ashleigh continua de fumer tout en s’énervant, mais il vint un temps ou elle ne savait plus quoi dire. Elle se contenta de le regarder. Elle ne savait pas du tout quoi penser de lui. Ses sentiments étaient confus, il n’y avait pas de mots pour les définir. Les mots peuvent rarement exprimer ce que l’on ressent. Ils sont soit trop forts, soit pas assez. La plupart du temps, les regards suffisent. Et en ce moment là, le regard de la jolie brune ne voulait dire qu’une seule chose. « Bon. Qu’est ce qu’on fait maintenant ? » lui demanda – t – elle. elle n’avait pas du tout prévu d’avoir une soirée de libre. Elle espérait qu’elle n’allait pas avoir à rentrer chez elle maintenant. Ils était là, tous les deux, sur la terrasse. Et même si elle avait un peu froid, pour rien au monde elle aurait voulu que ce moment ne s'arrête. A coté, elle était bien. Elle se sentait en sécurité. Ashleigh essayait de ne pas croiser son regard, de peur que ses yeux la trahissent. Elle préférait lui faire croire qu’elle était toujours énervé contre lui. Puis elle ajouta quelques secondes plus tard « Je te rembourserai. Ce que tu lui a payé. Je veux surtout pas avoir de dettes. Pas envers toi ». du moins, elle allait essayer. Mais le plus important pour elle, c’était de ne pas dépendre de quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh Carpenter

avatar

Nombre de messages : 194
In Your Heart ? : Nada.
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?: no one.
Profession: Plombier.
Répertoire:

MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Mer 27 Mai - 3:26

    Elle le repoussa, énervé, et il ne put s'empêcher de se sentir horriblement con. Après tout, il lui avait offert du fric, la liberté, des cigarettes, bon sang, et elle le repoussait. Elle n'était pas contente qu'il agisse ainsi avec elle? Elle lui demandait, agacée, énervée, pourquoi est-ce qu'il faisait ça pour elle. Pourquoi il s'occupait d'elle. Elle voulait savoir la vérité. Il aurait voulu lui dire, mais il avait trop peur de soit la blesser ou bien de perdre la face devant elle. C'est vrai après tout. Depuis quand Ashleigh Carpenter tombait amoureux des filles? Il n'était jamais amoureux. Il couchait avec elles, c'était tout. Parfois, rarement, ils avaient des relations plus longues. Mais là, elle n'était pas comme les autres. Et il ne savait pas comment lui expliquer qu'il voulait la protéger elle parce qu'elle lui tenait à coeur. Il fronça les sourcils et soupira, l'écoutant reprendre la parole. Elle tentait d'avoir l'air furieuse encore, mais il voyait que quelque chose la tracassait. Probablement l'argent. Il insistait pour qu'elle la garde. Et celle-ci ne voulait pas. Elle lui demanda ce qu'ils faisaient maintenant, et il la vit frissonner. Elle avait froid? Il retira sa veste et recouvrit les épaules de la jeune femme avec. Une veste tout de même chaude pour les nuits à Eros. En même temps, de cette façon on ne la regarderait plus comme un steak. Et c'était bien mieux comme ça, selon lui. Le silence s'empara de la terrasse durant quelques secondes, et elle brisa ce silence. Ses paroles déplurent au plombier. Il la regarda et soupira avant de hocher négativement la tête.

    « Non. Tu vas pas me rembourser. Premièrement parce que ce fric c'est entre lui et moi. Ensuite, parce que je pense pas que tu sois en moyens de me rembourser. Je veux pas paraître macho, mais faut regarder les choses en face. Tu ferais pas ces jobs de merde si t'avais assez d'argent pour vivre une vie décente. »

    Il la regardait dans les yeux, tentant de chercher dans son regard un indice. Il lui tendait l'argent qu'il voulait lui donner, espérant qu'elle le laisserait faire. Ashleigh voulait qu'elle prenne l'argent. Qu'elle s'achète des trucs nécéssaires. Des vrais produits alimentaires par exemple. Pas des trucs pas cher dont les gens au plus faible revenu se nourissaient en permanance. Il en avait assez vu lui-même pour savoir ce que c'était. Il caressa son bras, ouvrant sa main pour y glisser l'argent. Il la fit refermer délicatement et hésita avant de lui dire, tout simplement :

    « Pour ce qui est de ce qu'on va faire maintenant, je sais pas. Tu veux un verre? Rester ici un peu? On pourrait aller prendre un café. Chez moi, si tu veux être tranquille. Tu as faim? Je pourrais te cuisiner un truc. Et si tu es fatiguée, je te laisserai mon lit. Mais c'est si tu veux hein... »

    Il se la ferma finalement, réalisant qu'il s'était emballé un peu trop. Il éclata de rire tout seul et s'alluma une nouvelle cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh L. Donovan

avatar

Nombre de messages : 51
In Your Heart ? : No one.
Date d'inscription : 24/05/2009

About You ~
In your heart ?: No one.
Profession: Danseuse et Escort Girl
Répertoire:

MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Jeu 28 Mai - 16:30

    Comme elle s’en doutait, ashleigh insista pour qu’elle prenne l’argent. Elle savait très bien qu’il n’allait pas abandonner aussi rapidement. Mais n’ayant pas envie de se chamailler avec lui pour un rien, elle prit l’argent et le mis dans sa poche. Elle n’aimait pas qu’il lui donne de l’argent. Sa rendait leur relation encore plus ambiguë qu’elle ne l’était déjà. De plus, il était assez déterminé à ce qu’elle accepte les billets, donc refuser ne servirait à rien.

    Ashleigh rougit lorsqu’il posa sa veste sur ses épaules. Elle espérait simplement qu’il ne l’avait pas remarquer. Pour elle, laisser paraître ses sentiments, c’était comme une preuve de faiblesse. Car lorsqu’on baisse la garde, c’est à ce moment qu’on souffre le plus. Elle préférait jouer le style qui s’en fout de tout, qui ne souffre pas et qui n’accorde pas d’importance aux choses futiles tels que les sentiments. Et la jolie brune savait très bien qu’ ashleigh pensait la même chose qu’elle. elle le connaissait, de réputation. C’était un tombeur, le genre de mec qui déteste les relations sérieuses. Elle le comprenait. Pourquoi se prendre la tête avec des problèmes tels que ceux – là ; alors qu’on peut passer son temps à s’amuser, sans se soucier de tout ? mais malheureusement pour ashleigh, elle n’avait pas tellement le temps pour les relations. Même les petits flirts. Lorsqu’un mec l’accostait, c’était seulement pour coucher. Elle se souvenait à peine de la dernière fois ou on l’avait dragué. Et parfois, oui parfois, elle se demandait ce que c’était. D’aimer. Bien sur, elle n’y croyais pas tellement. Mais lorsqu’elle voyait les gens et leurs regards langoureux, les voir rougir comme des débiles lorsqu’on leur dit les 3 mots fatidiques, il lui arrivait de les envier. Oui, elle avait envie qu’on ne la regarde pas seulement comme … comme une pute.

    « Je veux bien. Prendre un café. Chez toi. Et j’ai terriblement faim. Je tuerais pour un hamburger ». elle se mit à rire elle aussi. Elle avait répondu vite, de peur qu’il change d’avis. Même si les raison qui le poussait à se comporter de cette façon avec lui était toujours mystérieuse, elle avait envie d’en savoir plus sur lui. Alors pourquoi pas se rendre chez lui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashleigh Carpenter

avatar

Nombre de messages : 194
In Your Heart ? : Nada.
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?: no one.
Profession: Plombier.
Répertoire:

MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   Sam 30 Mai - 0:44

    En posant la veste sur ses épaules, il l'avait vue rougir. Pourtant il s'en foutait, il voulait pas l'embarrasser en le lui faisant remarquer. Après tout, ça couperait certainement la conversation et ça, il ne le voulait pas. Après tout, il venait de claquer une somme assez importante pour qu'elle passe la soirée avec lui. Bon, c'était un peu pathétique de se dire qu'il avait payé Ashleigh pour passer une soirée en sa compagnie, mais il ne s'imaginait tout simplement pas faire autrement. Il n'allait tout de même pas arriver et lui demander si elle voulait passer la soirée avec lui, ça lui semblait inconcevable. Ainsi, il avait simplement décidé qu'il se la fermerait. Il lui avait proposé maintes choses et attendait simplement sa réponse, qui d'ailleurs ne tarda pas à se faire entendre.

    Elle lui raconta qu'elle voulait bien prendre un café chez lui, et il fut rassuré. Il ne voulait pas vraiment aller prendre un café dans un restaurant, il n'y en avait même plus d'ouvert si ça se trouvait, à cette heure. Elle se mit alors à lui raconter qu'elle voulait un burger, et qu'elle tuerait pour en manger un, avant de se mettre à rire à son tour. Elle était jolie quand elle n'était pas trop sérieuse. Il esquissa un sourire bienveillant avant de lui dire, honnête, parce qu'il ne comptait certainement pas la planter ici, il comptait réellement la ramener et lui faire des hamburgers toute la nuit s'il le fallait. Enfin, il espérait tout de même ne pas avoir à ne faire que ça, mais tout de même.

    « Tu tuerais? Houla, j'ai intérêt à te faire tes hamburgers, alors. Il y a pas de problème alors. Tu me suis? On va prendre ma voiture, si ça te dérange pas. Ou un taxi, si tu préfères, mais je te préviens c'est moi qui paie le transport. Et pour ce qui est de squatter mon appartement, l'offre est toujours ouverte. »

    Il lui fit un clin d'oeil et l'entraîna avec lui dans le stationnement, près des voitures. Il se demandait s'il pourrait un jour lui admettre ce qui se passait dans sa tête, mais il craignait qu'elle ne prenne peur. Après tout, on ne s'habituerait sans doute pas à entendre dire Ashleigh Carpenter à une fille, qu'il l'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The smokes got the club all hazy [The Ashleighs]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Demande de création d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feelings From The Heart :: Viva Le Flood ? :: Goodbye mister Garbage.-
Sauter vers: