AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Juliet H. Powell }} Finish

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliet H. Powell

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?:
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 20:32

"If you're lost you can look and you will find me
Time after time
If you fall I will catch you I'll be waiting
Time after time
"





    ~ I. IDENTITY

    Nom: Mon nom, Powell, est la chose dont je devrais être la plus fière selon mes parents, mais pourtant cela n''est pas le cas. Enfaîte ce nom m'exaspère, il me rappelle sans cesse où est ma place ou plutôt celle que je devrais avoir. C'est-à-dire parmi les gens riches et snobes, à siroter un bon cocktail tout en bavardant de mon incroyable fortune et de rire de la pauvreté des gens inférieurs. Pourtant, je ne suis pas comme cela et c'est pourquoi j'essaie le moins possible d''utiliser le nom, Powell quand je me présente...
    Prénom(s): Je fus prénommée à la naissance Juliet et mon deuxième prénom est Hanna. Je n'ai jamais eu honte de mon prénom bien que celui-ci avait été choisis par ma mère pour représenter une de ses histoires d'amour ; Roméo et Juliette. En effet elle est une grande fan des histoires que je pourrais qualifier de romantique, c''est d''ailleurs pourquoi mon frère ainé ce prénomme Tristan. Pour mon deuxième prénom, comme la plupart celui-ci viens soit de nos tantes, nos grands-parents et autres... et bien le mien vient de ma tante, la soeur de ma mère pour être plus précise. Une tante que je déteste certes, elle est comme les autres ; une vraie peste et une femme hautaine. Malgré tout je dois avouer que j'aime assez mes prénoms, mais bon, j'essaye tout de même de faire abstraction au pourquoi ils ont été choisis.
    Date & Lieu de Naissance:Je suis née un 24 décembre à Eros et oui, la veille de Noël. Pourtant, je ne pense pas avoir été un très bon cadeau pour mes parents, m''enfin.
    Âge: Dix-sept ans
    État Love: Célibataire. L'amour, j'en est toujours rêvé. Le grand le vrai celui qui fait palpiter ton coeur à un rythme effréné, celui que te fais voir la lumière alors que tout te semblais noir. J'aimerais tellement vivre des moments pareille, pourtant, je n'ai jamais eu la chance d'en faire l'expérience. Enfin, oui quelques hommes m'ont approcher, mais je reste fidèle à mes critères, je veux de quelqu'un qui m'aime pour qui je suis et non pour son plaisir personnel. Beaucoup de personnes ne comprend pas pourquoi je n'ai encore jamais " Baiser " avec le corps que j'ai. C'est simple, peut-être que je suis comme ma mère, une grande romantique, rêvant d'avoir une histoire à l'eau de rose comme Romeo et Juliette.
    Occupation: Je suis étudiante, comme la plupart des personnes de mon âge. Plupart j'aimerais bien travailler avec les enfants en difficultés et oui, les jeunes délinquants m'intrigue grandement et j''aimerais bien savoir leur façon de penser. Enfin, pour le moment je suis des cours à domicile en dessins et peinture, j'adore. L'art est vraiment une passion pour moi, ont peu exprimé tant de choses que cela en est presque déconcertant. Pour ma part je fais des portraits de personnes, ceux qui m'ont le plus marquer tout au long de ma vie ou parfois des acteurs ou des musiciens que j'affectionne grandement, comme mon frère par exemple. Parlant de musique, je fais également de la guitare, mais bon, je ne suis pas aussi expérimenter que mon ainé.
    Avatar:Emily Browning love

    ~ III. CAN'T BUY MY LOVE

    Votre premier vrai grand Amour: Je n'ai jamais connu l'amour avec un grand A, pourtant j'aurais bien aimée croyez-moi. Détrompez-vous par contre si vous pensez que je passe mon temps à la recherche de cet amour. Non, je préfère attendre qu'il vient simplement à moi. Je me rappelle encore, des amourettes d'enfants, vous savez quand un garçon vous dire " Alors, tu sors avec moi ? " Je dois avouer quand j'étais plus jeune je croyais que c'était l'amour, maintenant cela me fait plus rire qu'autre chose.

    Flash Back

    Je suis arrivé à l'école un peu plus tôt aujourd'hui, mes parents ne veulent pas que je sois en retard pour mon entrée scolaire. Bah ouais, j'ai dix ans, donc école oblige hein... Je suis quand même heureuse de revenir ici cette année, après tout, je vais revoir mon meilleur ami Ethan. Il est américain et est venue ici avec sa mère pour le travail. M'enfin je me dirige vers lui et on commence à raconter nos vacances d'été. La mienne étaient pour le moins ennuyante, mes parents travaillent toujours alors j'ai hérité d'une jeune de 25 ans comme nounou. Le temps qu'elle passait avec mon frère et moi s'était avec son petit ami, ils étaient vraiment étrange ces deux-là, toujours en train de coller leurs bouches l'une contre l'autre. Beurk dégoutant, ils sont sortis tout droit de l'asile moi je vous le dis. La cloche sonna au moment où je raconte mon palpitant récit a Eth'. Je me dirige d'un pas rapide vers ma classe suivis de près de mon meilleur ami. On s'installe à l'arrière de la classe, histoire que l'enseignante ne nous remarque pas trop le premier jour. Bah ouais, moi et lui faisons les 400 coups et disons que nous sommes assez turbulents.

    Ethan; Pss, Julie'

    Je retourne la tête vers lui et il glisse un papier sur mon bureau, je lui souris donc et pris le papier entre mes doigts et l'ouvris. Au début je pensais qu'il allait me dire un commentaire complètement idiot sur notre nouvelle enseignante, mais cela ne fut pas le cas.
    Juliet, veux-tu sortir avec moi ?
    J'ai crus à ce moment halluciner. Je le regarde longuement et lui répondis simplement Oui.

    Fin du Flash Back

    Au début, on ne fessaient que se fuir, j'en parlais avec mes amies et après une heure toute l'école était au courant qu'on sortait ensemble. Tout le monde n'arrêtaient pas de répéter " Aller embrasse le " ou " Ouhh,,, les amoureux " Moi et Ethan on mit un terme assez rapidement a notre " Relation " et on était redevenu les meilleurs amis du monde. C'est la seule amourette que j'ai vécue en dix-sept ans de ma vie.

    Votre premier baiser:
    Mon premier baiser est arrivé à l'âge de 14 ans avec Ethan dans un aéroport. Bizarre non ? Un aéroport parce qu'il partait en direction de l'Amérique avec sa mère, mais cette fois ce n'était pas pour le travail. Sa grand-mère était sur le lit de mort et sa mère préférait être près d'elle pour les derniers instants de la vieille femme. Je me rappelle de cette journée, j'avais tellement pleuré.

    Flash Back


    Moi ; Pars pas Ethan...
    Je le regarde, nous sommes dans l'aéroport et moi dans ses bras. Il me caresse doucement les cheveux et pose ses lèvres sur mon front. Mes yeux son rougis et gonfler, dû aux larmes que je verse. Je ne veux pas qu'il s'en ailles loin de moi, c'est le seul véritable ami que j'ai ici. Je cale ma tête au creux de son cou et resserre mes bras autour de lui
    Ethan ; Écoute je dois y aller, mais je te promets de revenir te voir, tu comptes tellement pour moi Juliet.
    Les yeux d'Ethan sont désormais remplis de larmes, c'est la première fois que je le vois pleurer. Il replace une mèche de cheveu derrière mon oreille et approche son visage du mien. Mon coeur s'accélère, il dépose ses lèvres sur les miennes. Je ne sais pas comment réagir au début, après tout, je n'avais encore jamais embrassé contrairement à lui. J'ai peur qu'il ne me trouve pas " à la hauteur " de ses espérances. Je commence à me laisser aller et je dépose ma main derrière sa nuque pour approfondir le baser. Un baiser magnifique, celui qui te fait voir les étoiles. Une étrange sensation naît dans mon ventre. Une douleur qui pourtant me fais me sentir bien. C'est étrange, pourtant je sais que je ne suis pas amoureuse de lui... enfin, je crois. On se sépare avec regret. Je reste blottis contre lui espérant faire arrêter le temps qui passe, mais cela est impossible. On se détache après un moment. Son vol va partir et il doit y aller. Impuissante, je le regarde partir vers l'amérique.

    Fin Flash Back


    Votre plus grosse déception amoureuse: Ce n'est pas vraiment une déception amoureuse, puisque je n'ai jamais eu une relation réelle avec lui, mais je dirais avec Ethan... Puisqu'il est parti loin de moi et que finalement il m'a abandonné.
    La chanson d'amour qui vous émut le plus: Adore you - Lil Rain et I Don't Want To Miss Thing de Aerosmith, de très belle chanson que j'adore et que je pourrais écouter encore et encore.
    Croyez-vous à l'amour éternel ?: Cela dépends toujours si tu trouves la bonne personne, si tu l'aimes et qu'il t'aime pourquoi pas. Mais bon, les garçons qui t'aiment pour qui tu es sont rares de nos jours. Sinon l'amour éternel doit être quelque chose de fantastique partager un sentiment avec une même personne.
    Croyez-vous en cette légende sur la Fontaine d'Eros qui exauce les voeux amoureux ?: Bien que je suis une grande romantique, non je ne crois pas à cela. L'amour ne se commente pas et encore moins avec une fontaine et une pièce de monnaie. Par contre, je respecte les personnes qui croient a cette légendre, après tout, ils peuvent pensez et croire à tout ce qu'ils veulent et après peut-être que ce n'est pas seulement une légendre.
    En quelques mots, c'est quoi l'amour pour vous : L'amour c'est quelque chose de magnifique et indescriptible, mais elle peut faire mal et laisser des cicatrices.

    ~ IV. BY MY SIDE!

    Prénom ou Pseudo: Amélie
    Ton Âge: 15 ans
    Comment trouves-tu notre forum ?: Je trouve que le forum a l'air très bien et de plus je suis en amour avec votre design, une vraie petite merveille (L'
    Other: OMG


Dernière édition par Juliet H. Powell le Lun 1 Juin - 0:50, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet H. Powell

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?:
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 20:33

    ~ II. THE STORY OF MY LIFE


    (c) ritabites
    << Un souvenir est une trace laissé que l'on ne peut ni refaire ni effacer <<


    L'histoire de ma vie, rien de bien passionnant. Une vie normale et complètement chiante quoi... Je suis présentement chez ma meilleure amie, on avait prévu de se faire une petite soirée entre copine, mais apparemment elle a décider de dormir à l'heure des poules. Elle s'est endormie devant un film romantique, je suis une grande fan. Enfin, j'éteints la télévision et va me coucher dans son lit à côté d'elle. Je n'arrête pas de me retourner dans tous les sens, je ne trouve pas le sommeil. Je soupire et me lève pour aller chercher mon i-pod, le seul moyen que j'ai de m'endormir est en écoutant ma musique. Je le prends entre mes mains et me recouche dans le lit en apportant les écouteurs à mes oreilles. Je cherche quelle chanson je pourrais bien faire jouer.

    Première Chanson.

    Afin, je la trouve ; une chanson que j'adore grandement elle représente tellement ce que je ressens c'est presque déconcertant. Wild horses de Natasha Bedingfield. Je regarde pour voir si mon amie dort toujours, puis je ferme les yeux et met sur play la chanson tout en traduisant les paroles de la chanson dans ma langue.

Feel these four walls closing in ___ Je me sens coincée entre 4 murs
Face up against the glass ___ Dos au miroir
i'm looking out mmmm ___ Je regarde dehors, hmmm
"Is this my life?" ___ Est-ce bien ma vie
I'm wondering ___ Je me le demande
it happened so fast ___ C'est arrivé si vite
how do i turn this thing around? ___ Comment en suis-je arrivé là ?

    Vous voyez quand je vous disais que je me retrouve dans cette chanson, c'est parce que c'est ce que je vis. Mes parents sont tellement... je ne trouve même pas le mot pour le dire, mais disons seulement qu'ils m'exaspèrent au plus haut point. Coincer entre quatre murs ; exactement, ils veulent nous garder mon frère et moi coincés dans leur petit monde parfait. Leur monde de bourge, ou rien ne les atteints. Non ils n'ont pas compris que la vie ne se résume pas seulement à l'argent, au travail et au cocktail entre voisin fortuné. C'est bien plus que cela, tout n'est pas rose, il y a la guerre, les enfants obligés à faire des travaux ardu pour seulement rapporter de quoi manger pour la journée. Je déteste tellement mes parents ils ont une façon de penser tellement ordinaire. Quelquesfois il est vrai que je regarde par la fenêtre me demandant sans cesse qu'est-ce que ma vie serait loin de ces faux-culs. Je m'imagine déjà moi et mon frère très loin d'ici, dans un appartement qui appartiendrait-à-nous deux, un petit appartement qui ne coûte pas un clou, mais qui nous convient parfaitement. C'est la vie dons je rêve. Moi et mon frère nous sommes fait une promesse, celle de ne jamais laissez tomber l'autre et si l'un venait à s'enfuir dû foyer familial et bien l'autre le suivrait et ferais de même.


Flash Back


    Je suis dans ma chambre emmitoufler dans mes couvertures et j'attends mon frère jouer de la guitare dans sa chambre. La mélodie est triste et touchante, je suis sûr que quelque chose ne vas pas, je le connais et quand il s'enferme comme cela et joue des chansons pour le moins déprimante c'est qu'il a un problème. Je n'ose pas me relever, il viendra me voir par lui même. Ce qu'il fit.
    Tristan ;
    Juliet...
    Moi ; Tristan.. mais.. qu'est-ce qu'il s'est passé ?
    Tristan ; Elle est morte. Hope, elle est.. elle est.. Juliet..
    Moi ; Chut.. viens là allez. Ça va passer, ça va passer.
    Je n'aime pas le voir dans cet état. Tout en dissant les paroles, je me relève et m'approche de mon frère en le serrant dans mes bras. Je l'attire avec moi dans mon lit et lui caresse gentilment les cheveux.

    Moi ; Tu peu tout me raconter et je ne dirais rien.
    Du haut de mes 14 ans je suis reconnu pour être une personne à l'écoute des autres et emphatique. Il a besoin de moi et je le vois parfaite, moi et lui avons toujours été très proche alors... Il commence alors à me raconter ce qu'il s'était passé aujourd'hui, je suis assez touchée. Mon grand-frère est tombé amoureux d'une fille, malheureusement pour lui elle s'est suicider. Il me parla du baiser qu'ils ont échangés avant qu'elle ne meurt dans ses bras. J'écoute sans rien dire, il a seulement besoin de quelqu'un qui le comprend pas de quelqu'un qui lui donne des conseils. De plus, cela serait complètement inutile. J'essaye seulement de refouler les larmes qui me viennent, je dois rester forte pour lui.
    Moi ; Je serais toujours là pour toi.
    Tristan ; Tu me le promet ?
    Moi ; Oui, peut importe ce qu'il arrive on se promet de rester toujours ensemble et que personne ne nous sépara ?Je ne laisserais personne te faire du mal, je ne t'abandonnerais jamais, je t'aime frérot.
    Tristan ; Non, personne... Juliet ?... Moi aussi... je t'aime


Fin Flash back


    J'avais passer le reste de la journée avec lui. Cette promesse avait toujours tenu. Je reporta mon attention sur les paroles.

Hmm ,wide open spaces far away ___ Hmm, des espaces ouverts sur le lointain

    La liberter; pouvoir sentir que je peu aller n'importe ou quand je veu obéïr à aucune lois seulement la mienne.

I see the girl i wanna be ___ Je vois la fille que je voudrais être
Riding bare-back, care-free ___ Monter à cru, insousiante
Along the shore ___ Le long de la côte
If only that someone was me ___ Si seulement je pouvais être elle
Jumping head-first, head-long ___ Sautant en avant, la tête en premier
Without a thought ___ Sans une pensée
To act and down the consequence ___ Agir sans avoir peur des conséquences

    Ouais, c'est vraiment cette fille que j'aimerais être, pourtant, je ne suis pas du tout de ce genre là. Je pense toujours avant d'agir et je ne d'ésobahis pas au régles sauf si elle vienne de mes parents. Ouais j'aime bien les faire chier alors je me gêne pas. L'avantage avec mon caractère de "Peureuse" c'est que je suis difficilement influensable.

Flash Back

    Je suis vraiment excitée ma cousine arrive bientôt chez moi pour mon 16 ème anniversaire. La dernière fois que je l'ai vu c'est il y a un an quand nous étions à la piscine municipal. Nous n'arrêtions pas de parler de beaux gars qui étaient près de nous. Je me demande seulement pourquoi nous ne nous avons pas rencontrée avant mon anniversaire, après tout elle habite dans la ville d'Eros. Je ne me pose pas plus de questions puisqu'on sonne à la porte principale. Je me précipite vers elle et l'ouvre rapidement. Devant moi ce tien ma cousine, mais elle a largement changé, son style est différent. Elle est passée de fille complètement banale à pouf. Bah ouais, elle a une mini jupe et un haut en décolleter super plongeant. Elle me dévisage grandement et me pointe du doigt

    Elena ; Nan, mais tu rigoles ma vieille tu ne vas pas venir comme cela à la soirée ?

    La soirée n'était pas prévue alors il est vrai que je ressemblais à une épave. Une large t-shirt gros et un jogging noir.


    Moi ; Bah, on n'avait jamais parlé de partir à une soirée et puis, je n'ai rien à me mettre.
    Elena ; Viens avec moi je vais t'arranger le coup.

    Elle m'attrapa la main et on se dirigea vers la salle de bain. Elle me donna des vêtements à mettre et me dit de les enfiler et de la rejoindre dans le hall. J'enfile donc ce qu'elle m'avait donner; un mini shorty en Jean assortis avec un haut noir au dos nu. Je n'étais pas habitué à porter des vêtements aussi sexy et cela me rendais mal-à-l'aise. Qu'est-ce que les gens allaient penser de moi, je ressemble à ma cousine dans cet accoutrement et sérieusement j'ai un peu honte de moi. Afin, je sors de la salle de bain et me dirige vers elle.

    Moi ; Écoute Elena, je ne me sens pas très à l'aise la-dedans.
    Elena ; Tu rigoles ou quoi, tes super jolie. Je suis certaine que tous les gars vont tourner la tête vers toi ce soir et puis qui sait peut-être qu'un d'entre eux daignera te décoincer et faire perdre ta virginité.

    Je déteste la nouvelle personne que ma cousine est devenue, une fille arrogante, hautain et dépourvue de sentiment. J'ai l'impression qu'elle fait tout pour me rabaisser. Comme si elle avait quelque chose à prouver. Enfin, je n'ajoute rien et me contente de la suivre jusqu'à l'extérieur. Mon frère me regarda partir presque ahuri, je ne m'étais jamais habillée de la sorte, il n'était donc pas habitué à me voir habiller... comme une... enfin vous avez compris. Nous arrivions à la soirée un peu plus tard que prévue et la fête battait déjà de son pleins. Le début de soirée ce déroula plutôt bien je prenais de l'alcool et dansais avec quelques garçons. Un peu plus tard dans la soirée les choses dégénérèrent, quand ma cousine m'approcha. Elle me demanda de la suivre et m'entraîna un peu plus loin. Elle était vraiment étrange ; elle avait les yeux vitreux et la bouche pâteuse. Elle ouvrit sa main et me montra un sachet contenant de la poudre blanche.

    Elena ; Un de mes amis nous à donner ceci pour nous éclater davantage. De plus, Dave m'a laissé entendre qu'il était pas mal intéressé par toi, alors prend de cette poudre avec moi et je te jure que tu touchera les étoiles comme jamais.
    Moi ;Non, mais sérieusement c'est quoi ton problème ? Tu penses que j'ai vraiment le goût de coucher avec un inconnu et en plus de prendre cette merde avec une fille aussi conne et minable que toi ? Sérieusement je vais appeler mon frère pour qu'il vienne me chercher tu me saoules.
    Elena ; Oh, Juliet Powell tu ne sais pas qui tu a insulter ma vieille. Sérieusement, si tes pas capable de te décoincer c'est vrai que c'est mieux qu'il viennes te chercher. Mais bon, arrête de penser qu'il sera toujours là pour toi... Un jour il t'abandonnera et il partira avec une de ses poufs. Non mais tu crois quoi, qu'il va rester là et te protéger toute sa vie. ? Réveille toi putain, pour lui tu n'es qu'un boulet, qu'une merde qu'il rêve de se débarrasser.

    Clac... Ma gifle est partie toute seule. J'ai les larmes aux yeux et j'ai un air de dégoût afficher au visage. Elle m'a dit les choses dons j'ai le plus peur. Oui, j'ai peur que mon frère ne tiennes pas sa promesse et partes avec quelqu'un dû genre une fille avec rien dans le cerveau et qu'il me laisse seul avec mes parents. Enfin, je ne sais pas pourquoi je doute autant, je sais qu'il ne me laissera jamais tomber, mais je ne suis pas conne au point de penser qu'il sera près de moi pour le reste de ma vie. Après tout, il voudra certenement avoir une petite amie et des enfants.


    Fin du Flash Back


    Fin Première Chanson.


    La chanson est fini depuis quelques minutes déjà, je soupire et fait pour la changer, car bon, la suivante est très loin d'être bonne. C'est dû hip-hop alors bon, j'aime pas vraiment. Ces chansons ne véhicule aucuns sentiments. Toujours en train de parler de la même choses ; Le sexe. Sa saoule à la fin, mais bon, je change de chanson et arrête sur l'une de Bryan Adams .

    Deuxième Chansons.

    Les premières notes de la chanson commence à résonner doucement dans mes oreilles. Je souris oh oui, c'est notre chanson, celle qui veut tout dire pour nous; Brothers under the sun. Qu'est-ce que je peu l'aimer. ^^ J'ouvre doucement les yeux et prend mon portable qui ce situe sur la table de chevet à côté du lit. Je vais dans la section photo et arrête sur l'une d'entre elle, m'a préféré. Celle où je suis avec mon frère dans un restaurent, j'ai de la crême chantilly sur le nez et lui sur la joue. Je rigole légèrement à la vu de cet photo. Enfaîte à la fin de la soirée, je crois que nous étions encore plus enduit de crême chantilly

    J'ai eu un rêve
    un soleil endormi
    et dans mon reve
    nos ailes d'or se déploient
    et un seul esprit, nous unit, toi et moi



Dernière édition par Juliet H. Powell le Jeu 28 Mai - 22:24, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Delaney
A.Ne vous fiez pas aux apparences
avatar

Nombre de messages : 165
In Your Heart ? : Nobody
Date d'inscription : 19/05/2009

About You ~
In your heart ?: Presque rien
Profession: Touriste
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 21:01

OMG EMILY B love
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan E. Powell

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 26
Date d'inscription : 21/05/2009

About You ~
In your heart ?:
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 21:17

    BIENVENUUUUUE Yaaaa
    Ayaah, je t'aime déjà soeurette (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolde Accolti
BLOWINGKISSES in the wind we'll fly away in our dreams
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 27
Date d'inscription : 07/09/2008

About You ~
In your heart ?:
Profession: Direcrice de Danaé Wedding; Organisatrice de mariage.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 21:19

Bienvenue, Emily I love you

_________________

★ we’re beautiful like diamonds in the sky.
~ find light in the beautiful sea ~
@ psychozee, tumblr, rihanna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet H. Powell

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?:
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 21:36

    Merci tout le monde OMG
    Moi aussi je t'aime fréro love


______________________________________________________________________________

Flash Back


    Père ; Aller Juliet, on va être en retard par ta faute.

    Je fais le plus vite que je peux et enfile ma robe noire, ce soir, nous allons au restaurant avec mes parents. Une grande première, normalement ils n'y vont jamais avec nous. Ils doivent vouloir nous annoncer quelques choses d'important ou je ne sais quoi... Je soupire et me dirige vers l'entrée d'un pas lent. Je suis un peu réticente à l'idée d'aller avec eux là-bas. Cela risque d'être un vrai fiasco et d'une ennuie total. Mes parents son dû genre à toujours parler de leur travail ou bien de politique, alors imaginer un peu la scène. Je monte dans la voiture à l'arrière avec mon frère, je sais qu'il éprouve le même sentiment que moi, je le vois facilement. En même temps ce n'est pas bien compliqué à comprendre hein x) Je mets mon i-pod sur mes oreilles et commence à écouter ma musique. Je soupire et tape du pied au rythme de la mélodie. Mon père me regarde dans le rétroviseur. Je sais qu'il va bientôt perdre les pédales. Depuis toute petite il me répète de ne pas écouter la musique en voiture et encore moins soupirer a longueur de temps, il dit que c'est mal polie et qu'avec la musique il ne peut pas engager de conversation avec moi. Sérieusement, je mens fou un peu, non mais, s'il veut parler il le fait quand je n'ai pas m'a musique et c'est tout. Mon frère me donne un léger coup d'épaule et moi je me retourne vers lui et lui tire la langue en rigolant. Tristan me sourit et s'approche de moi pour retirer mon écouteur.
    Tristan ; Papa te parle Juliet.

    Je soupire d'exaspération et retire mes écouteurs.

    Père ; Non, mais c'est quoi ces manières Juliet Hanna Powell. Arrête de soupirer à longueur de temps et de taper du pied, ça m'énerve à la fin. Combien de fois je vais devoir te le dire ? Puis quand je te parle la moindre des choses seraient d'écouter et non de mettre ton petit bidule qui joue de la musique. Ta compris ?

    Je lui fais oui de la tête, même si enfaîte je ne l'ai pas du tout écouter.

    Père ; Puis, Juliet, arrête de faire la gamine hein les tirages de langue à ton âge c'est assez immature. Puis si tu veux devenir riche comme ton père ....

    Il continue à parler, mais moi je ne l'écoute plus. À quoi bon ? L'argent qu'il possède ne m'intéresse pas et encore moins sa vie peu palpitante. C'est sur cette note peu joyeuse que nous arrivions au restaurant. Tant mieux, je commençais à avoir faim moi. Je descends donc de l'automobile et suis sur le cul en voyant le restaurant dans lequel nous allions manger. Celui le plus réputer de Eros. J'essaie de rester de marbre, mais bon...
    [...]

    Nous sommes maintenant à la fin du repas, ma mère nous à annoncer qu'elle et son père partaient en voyage d'affaire presque toutes les vacances. Enfin. voyage de " Travail " je vise plutôt sur le fait qu'il partes dans le sud et qu'ils ne désirent pas nous le dire. Moi et mon frère on se regarde, je crois que nous avons la même idée en tête. Les faire chier, faire voir a tout le monde que les Powell non pas toujours le savoir vire. Ce qui, surement, déplairait à mon père au point de lui faire avoir une crise cardiaque. Je regarde donc Tristan et commence à me bagarer avec lui, sans lui faire mal bien sûr. Je sais que le comportement que j'ai peux paraître enfantin et complètement ridicule, mais je veux les faire chier et en plus je trouve cela rigolo alors ^^' Nos breuvages sont enfin arriver dû caputchino avec de la crème chantilly sur le dessus. Mon frère me regarde et je lui mets de la chantilly sur la joue, j'éclate de rire et dépose mes lèvres sur ça joue en un petit bisous. Tristan me dépose lui aussi de la crème chantilly sur le nez. Nous rions aux éclats tous les deux. Mon père et ma mère sont complètement horrifier par la scène, tout le restaurant nous regarde tellement nous rions et fesons du bruit.

    Père ; Tu vas arrêter tout de suite tes sotises jeune fille et toi Tristan tu me déçois amèrement.

    Je ne l'écoute pas et prend une photo de nous deux avec mon portable. Puis je me relève et lui dit d'un signe de main.

    Moi ; Je vais prendre un taxi pour rentrer, sur ce bonne soirée.

    Fin Flash Back


    Je me rappelle de ce moment comme-ci c'était hier. Tristan et moi sommes faisons n'importe quoi ensemble que ce soit faire chire nos parents ou bien écouter un bon film devant la télé. Enfin, mon père avait prit environ une semaine avant de me reparler. À croire que sa réputation est plus importante pour lui que moi et Tristan. Enfin, ma mère me parlait certes, mais seulement pour me dire de faire t-elle ou t-elle chose. La chanson continue pendant quelques secondes encore, le temps que je puise me replacer convenablement dans le lit de ma meilleure amie.

    Fin Deuxième Chansons. //Début Troisième Chansons.

    Je rigole légèrement en écoutant la prochaine chanson. C'est une mélodie très belle et douce, mais elle a une histoire derrière cela. La chanson est Can you feel the love tonight du film le roi lion. J'écoutais ce film quand j'ai rencontré Ethan à l'âge de quatre ans. Pourtant, je m'en rappelle comme-ci cela était hier. Lui et moi allions à la même garderie et la surveillante avait décidé de passer ce film pour calmer les gamins. Étant une fille assez timide je me rappelle ne pas avoir osée lui parler la première fois et aussi bizarre que cela puise paraître je me rappelle de cet instant après toutes ces années.

    Flash Back
    ( Prendre en note elle agis et pense comme une gamine de quatre ans )

    There's a calm surrender to the rush of day
    When the heat of the rolling world can be turned away
    An enchanted moment, and it sees me through
    It's enough for this restless warrior just to be with you


    Je regarde le film comme-ci il était la première merveille du monde. J'aime beaucoup le petit lion avec sa crinière brune et toute toufus. On dirait un gros ourson, mais là ce n'est un ours c'est un lion. C'est bizarre non ? Enfin je retourne mon attention sur le film. J'aimerais bien être un lion, moi. C'est trop beau *__*. Je sens alors une présence à côté de moi et tourne ma tête vers celle-ci. Je vois un petit garçon et peu plus vieux que moi, mais pourquoi il me regarde de la sorte au juste ? J'arque un sourcil et c'est alors qu'il montre mes bonbons d'un doigt et souris.

    Ethan ; Je peu ? =D

    Je ne réponds pas et colle mon sac de bonbon contre moi, je suis sûr qu'il veut me les volés le michant. Je lui tire la langue et lui répond; Nahhh avec ma voix de petite fille. Il baise alors la tête et commence à dire des phrases que je ne comprends pas, on dirait une autre langue. Enfin, je le prends par pitié et lui montre mon sachet de bonbons.

    Moi ; Un seul, sinon je vais le dire à la grande madame.

    Il en prit seulement un, il m'avait écouter et moi je lui avais fait confiance.
    Fin Flash Back

    Déjà quand j'étais jeune j'aurais tout pu lui donner pour moi lui donner un seul bonbon signifiait beaucoup. À l'âge que j'avais il est vrai que je n'étais pas d'une grande générosité. Enfin, la chanson continue et je ferme les yeux pour me laisser transporter dans cet univers.

    And can you feel the love tonight,
    It is where we are,
    It's enough for this wide-eyed wanderer,
    That we got this far,
    And can you feel the love tonight,


    À L'époque, Ethan et moi étions allongés sur son sofa, ma tête sur ses genoux et lui caressant mes cheveux d'une main. Je crois qu'à ce moment il n'avait pas compris que j'aurais voulu qu'il m'embrasse voir même plus. Il se contantait de regarder le film alors que moi je le regardais, Ethan n'avais rien marque. Bien que nous étions très proches, j'aivais l'impression qu'il n'avais jamais remarquer ce que je ressends pour lui. Quand il est parti, j'ai resté un bon moment enfermer dans ma chambre à pleurer toutes les larmes de mon corps. Malgré sa promesse je sais que moi et lui n'allons jamais nous revoir. Il me manque tellement, certes. J'aimerais le serrer dans mes bras et si seulement je pourrais l'appercevoir peut-être serai-je si je l'aime rellement. En même temps j'ai toujours un pincement à l'idée de le revoir, peut-être qu'il à considérablement changer et qu'il est devenu quelqu'un de méchant et de méprisant. Bien que cela m'étonnerait grandement. Les semaines qui avait suivis son départ on vraiment été atroce. C'était le seul ami que j'avais à Eros et c'était grâce à lui que les gens n'osaient pas m'insulter et par la même occasion me blesser. Non, car ici, Ethan était respecté, désirer par la plupart des femmes et les gars lui était plutôt en admiration.Seulement quand j'ai été seule ils ont commencés à faire ce que je redoutais, m'insulter. Dire des choses complètements détestable et ce, même s'ils disaient n'importe quoi. J'encaissais, chaque jour je me fessais humilier et insulter. Je ne comprenais pas pourquoi ils fessaient de tels choses, mais en grandissant je crois que c'était surtout parce que j'étais timide et renfermer sur moi-même. De plus, le fait que mes parents soient riches ne devait certainement pas aider à ma cause. Étant une personne assez suceptible, j'ai été facile blesser par leur propos. Du jour au lendemain, j'ai dévlopper une maladie; celle de l'anorexie. Je sais, cela me sert à quoi ? Bizzarement, à me sentir mieux. Je soupire et en essayant de me changer les idées, je finis par rejoindre les bras de morphée.




Dernière édition par Juliet H. Powell le Lun 1 Juin - 0:47, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Accolti
DREAMYDISPOSITION ◮ You are my exception
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 25
Date d'inscription : 02/09/2008

About You ~
In your heart ?:
Profession: Organisatrice de mariage.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Sam 23 Mai - 22:14

Merci des compliments. I love you
EMILY love
Bienvenue happy

_________________

♪ if I had the chance, I'd ask the world to dance.
And I'll be dancing with myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Dim 24 Mai - 0:58

Bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Shana I. Alanias
« Let's never stop falling in love »
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 29
In Your Heart ? : ...
Date d'inscription : 20/05/2009

About You ~
In your heart ?:
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Dim 24 Mai - 7:06

    Bienvenue happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Dim 24 Mai - 8:49

    Bienvenue love love
Revenir en haut Aller en bas
Jamie Donovan

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Dim 24 Mai - 9:12

    EMILY love love Bienvenue Wink
    Comme Emily sera pas mon scénar', j'exige un lien love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Haros

avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 16/05/2009

About You ~
In your heart ?: DIPSON.
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Dim 24 Mai - 10:26

Bienvenue love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow F. Wilson

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 25
In Your Heart ? : Questions.
Date d'inscription : 21/05/2009

About You ~
In your heart ?: Nobody. Just Questions.
Profession: Barman au Dancefloor's feelings.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Dim 24 Mai - 12:27

Bienvenuue Yeah

Hey, j'ai la version de Time After Time par Quietdrive, je savais pas que c'était une reprise h2h2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hop-e.livejournal.com/
Juliet H. Powell

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 23/05/2009

About You ~
In your heart ?:
Profession:
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Lun 1 Juin - 0:49

    Ma présentation est terminer =DD
    Je sais mon histoire ce termine légèrement en queu de poisson, mais je pense que je n'étais pas non plus obliger de la continuer et qu'elle ce termine très bien de toute manière. Enfin, tout cela pour dire... J'ai finis&Merci tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isolde Accolti
BLOWINGKISSES in the wind we'll fly away in our dreams
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 27
Date d'inscription : 07/09/2008

About You ~
In your heart ?:
Profession: Direcrice de Danaé Wedding; Organisatrice de mariage.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   Lun 1 Juin - 10:30

Je valide Wink

_________________

★ we’re beautiful like diamonds in the sky.
~ find light in the beautiful sea ~
@ psychozee, tumblr, rihanna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juliet H. Powell }} Finish   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juliet H. Powell }} Finish
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» Todd Powell. Bad, bad guy.
» ...and you finish off as an orgasm. ? (camel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feelings From The Heart :: Viva Le Flood ? :: Goodbye mister Garbage.-
Sauter vers: